Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mouvement vibratoire par chute

de la cheville sur rondin.

 

 

Cet exercice mis au point par Inagaki Amisaku est très simple (en apparence) il peut facilement être pratiqué par tous. Les personnes faibles, ou souffrant de troubles de la santé peuvent bénéficier de ses bienfaits, en s’exerçant patiemment et sans excès.

C’est un exercice facile, confortable,    Raku en Japonais

 

Cette méthode est choisi en partie pour sa curiosité, il y a bien sur d’autres exercices qui sont plus ou au moins aussi efficaces et plus globaux avec des effets approchants, mais son originalité m’avait interpellé et bien sûr poussé à l’expérimenté et l’étudié.

 

J’ai aussi expérimenté différentes sortes de rondins pour tester différents effets de vibrations, ondes, résonances.

 

C’est une pratique qui complète les exercices de la méthode Nishi et un complément de l'utilisation du  "Health Oxy Twiwt" anciennement Chi Vitalizer.

 

Les effets

Améliore la circulation  des liquides organiques (sang et lymphe) dans les membres inférieurs et dans tout le corps quand la pratique s’affine.

Débloque et active la circulation du Qi dans les membres inférieurs puis tout le corps quand la pratique atteint les plus hauts niveaux.

Dissout les accumulations, casse les stases (Qi, Sang et liquides).

Favorise la dissolution et même la transformation des densifications informationnelles pathogènes, lorsque haut niveau de pratique est atteint.

Favorise l’alignement de la structure corporelle et des canaux subtils.

Soutient la bonne santé générale et corrige les troubles avant qu’ils ne s’installent plus profondément.

Peut traiter de nombreuses conditions anormales de la santé par son impact général.

La mise en vibration des muscles psoas est certainement un point fondamental de la méthode. Une préparation spécifique avant l'exercice permet de faciliter ce travail.

 

 

 

1/ Peut être pratiqué à la maison, dans un environnement confortable, c’est-à-dire qui ne gêne pas le déroulement de la pratique ou ne favorise pas des effets déviants.

Un lieu où il ne fait ni trop chaud ni trop froid et correctement aéré.

En veillant à ce qu’il n’y ait aucune gêne et à ne pas être dérangé, ni surpris (bruits, interventions, sonnerie de téléphone …)

2/ Demande seulement 10 minutes par jour pour la pratique de base, c’est-à-dire la réalisation technique correcte des ajustements techniques que demande l’exercice, et un état de détente suffisant pour que la pratique commence à dévoiler ses richesses.

Une pratique bien dosée convient aux personnes faibles, malades, ou âgées.

3/ En améliorant la circulation des fluides corporels, en corrigeant l'alignement structurel et en favorisant la libération des tensions du muscle psoas, la méthode peut être appliquée à la prévention et au traitement des maladies. Les effets apparaissent en pratiquant tous les jours.

4/ Les exercices complémentaires sont mis en place soit pour débloquer la pratique, soit pour la prolonger, ils sont de toute manière, adaptés à chacun, même si des grands principes et exercices commun sont sous-jacents.

L’exercice

Premier niveau de pratique.

Mise en place

 

 

Allongé sur le dos (ou assis si nécessaire) placer les rondins « préparés pour votre condition », correctement sous vos pieds, en plaçant les tendons d'Achille au sommet des rondins (les mollets ne touchent pas le sol ou le support), en allongeant, sans effort ni tension, les jambes et en étirant légèrement les deux pieds.

Lever une jambe de 20 à 30 cm, puis retirer la force de maintien de la jambe en la laissant retomber sur le rondin.

Je conseille pour démarrer de ne pratiquer que les extensions et flexions du pied / cheville en tendant légèrement la jambe et en la détendant en rythme, en faisant « comme si » on faisait le mouvement (intention légère).

Bien respecter la synchronisation des mouvements de la cheville et du pied avec celui de la jambe.

Bien regarder les schémas pour comprendre.

En règle générale, au début on effectue 10 mouvements avec le pied droit, puis 10 mouvements avec le pied gauche. Effectuer environ 5 séries. Ne pas forcer, garder une sensation de confort, commencer par le nombre de fois possibles pour vous, puis augmenter progressivement à mesure que vous progressez.

Pratiquer deux ou trois fois par jour sur un estomac vide et au coucher.

Après les séances, on peut boire lentement une tasse d'eau chaude ou un Thé / Tisanes, pour en potentialiser les effets.

 

 

 

Point d'attention

Lorsque la cheville est lâchée sur le rondin, ne pas mettre trop de force dans le contact, ni dans l’intention.

Essayer de ne pas mettre de contrôle dans la chute du pied.

L’ensemble de la jambe doit être détendu et connecté, ainsi que le reste du corps. Veiller à garder une dépose de sacro iliaque correcte, un placement du dos et notamment des lombaires correct.

Dans la mesure du possible, effectuer des exercices préparatoires généraux et des exercices de libération des différentes zones sollicitées ou qui le nécessitent, et si possible, des exercices de connexion et d’unification du corps  (rotations et flexions de la cheville, des genoux, des hanches, connexion des trois articulations, placement et alignement du dos etc.) avant et parfois après la séance.

Se préparer de façon à être dans « l’état de Qi Gong».

Le temps d’écoute, de détente, qui suit la partie active de l’exercice est aussi important que la phase de mobilisation.

C’est une étape à part entière de la méthode.

 

Selon la demande et l’intérêt suscité, des précisions techniques sur l'exercice et des préparatoires seront données.

Les conditions qui peuvent être améliorées

Méthode réputée et reconnue pour être particulièrement efficace sur les douleurs aux pieds, aux genoux, problèmes de circulation, sanguine et lymphatique, des membres inférieurs, gonflement, maux de dos, constipation, état de tension généralisé, fatigue physique et psychique etc…

Des résultats ont déjà été obtenus dans des pathologies liées au mode de vie en général, pathologies allergiques, rénales, cardiaques, arythmie, vertiges, acouphènes, mauvaise circulation, troubles psychosomatiques, séquelles d'accidents vasculaires cérébraux, cancer, et autres …

Attention cette liste de troubles n’est pas destinée à inciter les personnes présentant des troubles de la santé, à abandonner leurs traitements médicaux ou prendre ces exercices comme des remèdes miracle.

Chaque cas est particulier. Dans les exemples cités, les personnes pratiquaient les exercices au cœur d’une démarche globale, et parfois en clinique au Japon.

Chacun est responsable de ses choix ainsi que de se faire conseiller ou aider si nécessaire.

 

Principes et effets de base.

Activation et mise en mouvement des pompes musculaires, vasculaires et lymphatiques, des pieds, des jambes puis du corps en entier à plus haut niveau. Pieds et mollets agissent comme des pompes pour mobiliser le sang dans les veines vers le cœur.

C'est un exercice qui se pratique allongé, le flux des fluides corporels n'est pas affecté par la gravité, et avec l’exercice, la circulation devient plus fluide et dissout les obstacles.

A plus haut niveau les impacts créent des ondes qui influencent tout le corps au fur et à mesure de leur progression, comme des ondes acoustiques à basses fréquences qui se propagent.

La perception de ces ondes permet un véritable auto diagnostic, qui oriente la pratique et le choix d’exercices complémentaires. Les ondes travaillent très profondément sur la perméabilisation des structures physiologiques et subtiles et sont facilement influencées par l’intention … Ce niveau de travail demande de maitriser la pratique de base, puis de soigner l’ajustement corporel, la relaxation ainsi que la qualité de l’état dans le couple Attention / Intention.

 

Pratiques complémentaires ou approchantes, sur le plan des effets, des principes …

 

Dai Pa Qi Gong 拍打, Méthode de Qi Gong qui utilise des frappes de la main sur des zones spécifiques du corps. Débloque, ouvre, effet de type Gua Sha.

 

Dai Pa Shen Ti  拍打身体  Frappes et tapements du corps avec différentes « formes de main », rythmes, forces de pénétrations et orientations des ondes de percussions, intentions, effets variés …parfois avec des accessoires.

 

Qi Gong méthode de percussions, tapements tel le  Dai Pa, gua sha
Qi Gong percussions Dai Pa

 

La jin Qi Gong 拉筋 ou La jin Fa 拉筋  Méthodes et exercices d’étirement des muscles, tendons …Les étirements sont très intéressants et complémentaires pour ouvrir, débloquer et perméabiliser la circulation du Qi et du Sang.

On peut y inclure les méthodes de stretching, d’étirements, les plus « intelligentes ».

 

 

 

Shuai Shou Liao Fa 甩手疗法 Traitement des maladies par le balancement des mains. Il y a bien entendu de nombreuses méthodes et modalités.

 

Shuai Shou Gong 甩手 sous entendant les Qi Gong de balancement des mains, des bras.

 

Lian ping Shuai Gong  练平甩功 un autre nom pour ces méthodes de balancement, avec l’utilisation de Lian, pratiquer avec le sens d’affiner.

 

Ping Shuai Gong 平甩功 (équilibré, calmé, par les balancements des mains) une méthode de balancement des mains de Li Fengshan 李鳳山 qui connaît un grand succès (très commercial) en Chine. Très simple mais qui peut atteindre une grande profondeur.

 

 

Les méthodes de secouements et vibrations 抖功, conduits, déclenchés spontanément, ou effectuées par un partenaire ou des appareils adaptés.

 

L’utilisation de la machine à oscillations Chi Vitalizer.

 

 

Très bon appareil notamment pour les problèmes de circulation veineuse et lymphatique, la colonne vertébrale, le travail des fascias et beaucoup d’autres « choses »… Cet appareil permet de réaliser le mouvement du « Poisson rouge » kingyo undō 金魚 運動 de la méthode de Katsuzo Nishi, en toute détente, sécurité, facilité et efficacité chez soi. D’autres exercices de la méthode Nishi sont adaptés, notamment le mouvement capillaire qui fait un excellent binôme avec le mouvement d’oscillation du Poisson.

La liste pourrait être longue, il s’agit de quelques pistes.

 

Les méthodes de balancement des mains sont très anciennes et souvent mal comprises, reléguées comme exercices superficiels de relaxation ou d’échauffement et souvent pratiqués de manière grossière.

Certaines méthodes sont accompagnées de récitations de mantras, psalmodies, prières, sons et positions de doigts et mains (掐指甩手功)

La mode du Qi Gong commercial et l’attrait jamais comblé d’apprendre de nouvelles « formes », souvent modernes et pratiquées selon des modalités esthétisantes, où la Tradition est sacrifiée aux fantasmes du consommateur, empêche d’atteindre le niveau suffisant pour trouver la profondeur et « l’affinement » dans la pratique.

C’est aussi le fait des enseignants, formés à la hâte et superficiellement, aux cours de formations qui doivent séduire le chaland.

Allez c’est dit !

Je ferai certainement un ou plusieurs articles sur ces méthodes, bien que je pense qu’un enseignant soit indispensable pour entrer dans la profondeur de la pratique.

 

 

Bruno Lazzari

Merci de respecter ce travail, en citant la source, l’auteur et en copiant si vous le désirez ce texte dans son intégralité.

Tag(s) : #Qi Gong et Affinitaires

Partager cet article

Repost0